Peut-on se faire payer ses heures DIF à la retraite ?

se-faire-payer-ses-heures-dif-a-la-retraite

Vous êtes à la retraite ou vous vous en approchez à grands pas, mais vous n’avez pas encore profité de vos droits à la formation ? Après toutes ces années de vie active, vous avez accumulé bon nombre d’heures permettant de suivre une formation qualifiante ou certifiante. Pourtant, ces droits à la formation risquent d’être perdus après votre départ à la retraite. Est-il possible de se faire payer ses heures DIF à la retraite ? C’est ce à quoi Educatel va tenter de répondre.

Qu'est-ce que le DIF ?

Le droit individuel à la formation, appelé DIF, était un dispositif qui permettait à tout salarié d’accéder à une formation professionnelle financée par l’employeur. Grâce au DIF, chaque employé pouvait bénéficier de 20 heures de formation par an, cumulable sur six ans, soit 120 heures au total.

Cependant, depuis 2015, le compte personnel de formation, plus communément appelé CPF, a remplacé le DIF (droit individuel à la formation). Il n’est donc plus possible de profiter du DIF.

Le CPF (compte personnel de formation) est donc applicable à toutes les personnes âgées d’au moins 16 ans (minimum 15 ans pour les personnes en contrat d’apprentissage) qui exercent une activité professionnelle. Opérationnel tout au long de la vie active, les bénéficiaires du CPF ont accès à 24 heures de formation par an pour tout employé à temps plein et au prorata des heures travaillées pour les temps partiels. L’accessibilité à ce compte personnel de formation prend fin dès lors que vous faites valoir vos droits à la retraite.

Comment transformer son DIF en argent ?

Le droit individuel à la formation n’était pas transformable en argent. Toutefois, le report des heures de DIF vers votre compte CPF était possible. Le basculement des heures de DIF sur votre compte personnel de formation était réalisable jusqu’au 30 juin 2021.

Grâce à la monétisation (au 1er janvier 2019) du compte personnel de formation, il était envisageable de convertir le DIF en euros. À savoir que le CPF donne droit à 15 euros par heure, à cumuler pour financer une formation qualifiante ou certifiante. Ainsi, si vous aviez économisé vos 120 heures de droit individuel à la formation, vous auriez pu alimenter votre compte CPF, vous auriez ainsi acquis au total 1800 euros.

Passé cette date, il est impossible de récupérer vos droits individuels à la formation.

Droit à la formation : peut-on utiliser son CPF à la retraite ?

Si vous envisagez de partir à la retraite, plusieurs cas de figure se présentent à vous et dans certaines situations, vous pouvez ou ne pouvez pas accéder à votre CPF.

Dans le cas où vous décideriez de faire valoir vos droits à la retraite à taux pleins sans abattement d’impôt, que vous avez prévu de faire valoir vos droits à la retraite à taux pleins en départ anticipé, ou encore que vous faites valoir vos droits à la retraite, car vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite, votre compte CPF arrête d’être alimenté. Il ne sera plus possible de mobiliser des crédits de formation.

Cependant, le compte CPF est simplement mis en pause, puisque le retraité n’est plus en activité. C’est pourquoi, dans d’autres cas, le retraité peut encore cumuler des crédits sur son compte personnel de formation. Effectivement, si vous désirez utiliser l’entièreté de vos droits à la retraite avant 65 ans, vous pouvez continuer à bénéficier de votre compte CPF. Vos droits pourront être utiles pour financer une nouvelle formation, une VAE (validation des acquis de l’expérience) ou encore un bilan de compétences.

Le compte personnel de formation peut être de nouveau activable, dès lors que le titulaire reprend une vie active. C’est le cas dans le cadre d’un cumul emploi retraite (CER). Celui-ci permet aux bénéficiaires de poursuivre ou reprendre une activité professionnelle, en même temps qu’un statut de retraité. Le retraité au CER jouit d’un cumul de revenus de par sa profession, mais aussi par sa pension retraite. Attention ! Reprendre une vie active après avoir fait valoir ses droits de retraite ne permet pas d’engendrer de nouveaux droits de retraite.

Puis-je récupérer l'argent de mon compte formation à la retraite ?

Il n’est en aucun cas possible de récupérer l’argent disponible sur votre compte CPF, de quelques façons que ce soit. Votre compte personnel de formation a pour principe de mettre en commun toutes les cotisations patronales qu’envoie votre employeur, pour vos droits à la formation.

Cela suit le principe de mutualisation des sommes payées par votre employeur, seulement dans le but de financer une formation professionnelle.

Quand sonne l’arrêt de votre activité professionnelle, le compte personnel de formation est gelé. Étant donné que l’argent amassé ne vous appartient pas, les crédits acquis ne peuvent donc pas être virés sur votre compte bancaire, cédés à un tiers, même après votre départ en retraite.

Où va l'argent du CPF non utilisé après mon départ à la retraite ?

Si vous êtes partis à la retraite à taux pleins, l’argent du CPF non utilisé est perdu. De fait, il ne sera plus possible de financer une formation.

Si vous ne voulez pas perdre vos droits CPF, vous pouvez financer une formation avant votre départ à la retraite. A noter que ce n’est pas la date de début de la formation qui compte, mais bien la demande d’inscription. C’est pourquoi, il est tout à fait possible de s’adonner à une dernière formation qualifiante ou certifiante, avant votre départ à la retraite. Ainsi, même à la retraite, vous aurez le droit de suivre cette formation.

Demander une documentation

Recevez toutes les informations sur la formation qui vous intéresse.

Mon bilan d'orientation

Besoin de conseils pour choisir la bonne formation ? Faisons le point sur votre projet.

Lien copié dans le presse-papier