Comment financer une formation à distance ?

concours inspecteur / inspectrice des finances publiques

Pour que la formation soit accessible a tous, Educatel s’adapte à tous les budgets. Quelle que soit votre situation, de nombreuses solutions existent pour financer une partie ou la totalité de votre formation.

Financer soi-même sa formation : les aides et dispositifs

Vous êtes jeune et souhaitez vous former à distance au métier de vos rêves ? Plusieurs solutions de financement existent.

Étalement des paiements

Dans le cadre d’un financement personnel, Educatel vous propose des facilités de paiement, afin de s’adapter à tous les budgets et de permettre un accès à la formation.

Tous les élèves d’Educatel ont en effet la possibilité de régler le montant de la formation à distance sur plusieurs mensualités. Celui ci correspond alors à un faible prélèvement, offrant l’opportunité de préparer un examen, de développer des compétences ou de se former à un métier sans contrainte.

La prise en charge par l’alternance

Le groupe Skill and You est également CFA, permettant à Educatel de proposer des formations en alternance. Ainsi, en signant un contrat de professionnalisation vous pourrez suivre votre formation en alternance et être intégré dans une entreprise.

Les avantages ? L’entreprise prend en charge vos frais de scolarité et vous êtes considéré comme un salarié à part entière. Vous pouvez mettre en pratique vos acquis sur le terrain tout au long de votre formation en alternance et mettre un pied dans le monde du travail pour faciliter votre future insertion.

Le cofinancement par le Conseil régional

Les conseils régionaux ont souvent un budget alloué à l’aide à la formation. Ainsi, renseignez-vous auprès de la mission locale ou de l’agence Pôle Emploi de votre région pour connaître vos droits.

Notez que dans la majorité des cas, le conseil régional octroie un abondement afin de compléter un autre dispositif de financement. Toutefois, il existe d’autres aides déployées par certaines régions.

Comment financer une formation quand on est demandeur d'emploi : l'Aide Pôle Emploi

Si vous êtes âgé de plus de 26 ans, et demandeur d’emploi, vous pouvez faire appel à l’AIF (Aide individuelle à la formation) de Pôle Emploi.

L’aide individuelle à la formation (AIF) est une aide financière qui prend en charge les frais pédagogiques de la formation. Elle peut être demandée selon 2 cas :

  • Vous avez un ou plusieurs financements mais qui ne prennent pas en charge la totalité des frais pédagogiques de votre formation.
  • Aucune prestation ne peut prendre en charge les frais pédagogiques de votre formation.

Notre offre de formations prises en charge par Pôle emploi est constituée de parcours professionnalisants et de parcours diplômants, allant du CAP au BTS.* Renseignez-vous auprès de votre agence Pôle Emploi ou regardez sur le site internet officiel pour trouver la formation qui vous correspond et toucher l’AIF.

*Le catalogue des formations prises en charge par Pôle emploi évolue régulièrement en fonction des places disponibles. N’hésitez pas à en parler à un conseiller d’études pour en savoir plus sur les formations disponibles.

Comment se faire financer une formation sans Pôle Emploi : Le CPF

Vous n’êtes pas éligible aux aides Pôle Emploi ? Pas de problème, d’autres solutions existent telles que le CPF.

Le Compte Professionnel de Formation

Certaines de nos formations sont éligibles au CPF, vous permettant de financer une partie ou la totalité de votre parcours.
Le CPF (Compte personnel de formation) est une solution de financement ouverte aux salariés et aux demandeurs d’emploi. Chaque année, vous épargnez entre 500€ et 800€ sur votre CPF.

Pour être éligible au financement CPF, vous devez opter pour une formation diplômante ou permettant l’obtention d’un titre enregistré au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Une fois votre formation choisie, vous devrez vous adressez à votre employeur, ou à votre OPCO (Opérateur de compétences.)

Le Compte Professionnel de Formation “Transition Professionnelle”

Le Compte Professionnel de Formation Transition Professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

Tout comme le CPF, le projet “Transition Professionnelle” permet le financement d’une formation, le maintien de la rémunération et un congé si nécessaire le temps du parcours. Il s’adresse aux salariés du secteur privé en cours de contrat CDI, CDD, ainsi qu’aux intérimaires et aux intermittents, sous certaines conditions.

Salarié : qui peut financer votre formation ?

Si vous êtes salarié en entreprise et souhaitez développer vos compétences pour faire évoluer votre poste, vous pouvez demander un Plan de Développement des Compétences.

Le Plan de développement des Compétences (PDC) est un dispositif qui permet aux salariés de suivre des actions de formation professionnelle à l’initiative de leur employeur. Le plan de développement des compétences présenté par l’employeur distingue 2 types d’actions de formation :

  • Actions de formation obligatoires, en application d’accords ou conventions collectives
  • Autres actions de formation, dites non obligatoires

La loi n’oblige pas l’employeur à mettre en place un plan de développement des compétences, mais l’employeur y est fortement incité. Ainsi, le salarié peut prendre l’initiative de demander à suivre une formation prévue par le plan de développement des compétences de l’entreprise. La demande et la réponse sont formulées librement, selon les usages ou les dispositions conventionnelles qui peuvent exister dans l’entreprise. Alors renseignez-vous auprès de votre employeur.

A noter que l’employeur est libre de refuser ou d’accepter, mais s’il accepte, le départ en formation du salarié reste assimilé à l’exécution normale du contrat de travail.

Demander une documentation

Recevez toutes les informations sur la formation qui vous intéresse.

Mon bilan d'orientation

Besoin de conseils pour choisir la bonne formation ? Faisons le point sur votre projet.

Lien copié dans le presse-papier

Ces articles peuvent vous intéresser

2 mars 2022
Réforme du CPF : ce qui change Votée en 2018, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a, depuis son entrée en vigueur, apporté de réels changement dans le secteur de la formation. Depuis le 1er janvier 2019, différents disposit…