Reconversion professionnelle dans la Fonction Publique

Vous êtes fonctionnaire et vous souhaitez vous reconvertir ? Vous êtes salarié et souhaitez vous reconvertir dans la Fonction Publique ? Quelle que soit votre situation actuelle, la reconversion est toujours envisageable, et la fonction publique ne cesse de recruter.

Entrer dans la Fonction Publique après une reconversion

Fonction Publique d’État, Territoriale ou Hospitalière ?

Avant de vous lancer dans l’aventure, il est bon de faire un rappel de ce qu’englobe ce secteur. La Fonction Publique française désigne l’ensemble des agents, titulaires et contractuels, occupant un poste au sein de la Fonction Publique d’État, d’une collectivité territoriale, ou des établissements publics de santé. On distingue ainsi trois fonctions publiques.

Au sein de la Fonction Publique d’État, les salariés travaillent pour l’administration centrale ou ses services déconcentrés (régions ou départements). Ils peuvent également occuper un emploi au sein d’un établissement public ou d’une autorité administrative indépendante.

La Fonction Publique Territoriale regroupe les agents des collectivités territoriales (communes, départements, régions) et de leurs établissements publics.

Enfin, la Fonction Publique Hospitalière désigne l’ensemble du personnel exerçant dans les établissements publics sanitaires ou sociaux dépendant de l’État.

Comment entrer dans la Fonction Publique d’État ?

La meilleure façon d’intégrer la Fonction Publique est de passer les concours. Il existe des concours pour tous les profils et presque tous les métiers du service public. Ces derniers se répartissent en 3 catégories A, B et C selon le niveau de responsabilité visé et le niveau de diplôme du candidat.

Les concours de catégorie A sont accessibles aux détenteurs d’un niveau Bac+3 minimum. Ce concours est nécessaire si vous souhaitez exercer un métier de conception et de direction comme ingénieur, chercheur, commissaire de police, magistrat, enseignant, éducateur spécialisé ou encore infirmier de santé au travail.

Les concours de catégorie B sont accessibles dès l’obtention du baccalauréat. Ils permettent d’accéder à des métiers de contrôle, d’application et de rédaction, comme les greffiers, les secrétaires administratifs, les moniteurs-éducateurs ou bien les techniciens supérieurs du développement durable.

Enfin, les concours de catégorie C peuvent être présentés avec un niveau CAP, BEP ou sans diplôme. Cette dernière catégorie rassemble des métiers d’exécution tels que les aides médico-psychologique ou les adjoints administratifs.

Quel concours peut-on passer sans diplôme ?

Comme expliqué plus haut, les métiers d’exécution sont accessibles sans diplôme. Il suffit de passer le concours de la Fonction Publique de catégorie C. Ce dernier se déroule en deux parties. Tout d’abord vous devrez passer les épreuves d’admissibilité (explication de texte, QCM, rédaction, dictée et composition). Une fois admis à ces épreuves vous pourrez passer les épreuves d’admission qui se composent de plusieurs épreuves pratiques

Notez qu’il est possible d’être recruté comme fonctionnaire dans certains corps ou cadres d’emplois de catégorie C, et ce sans concours. Parmi les emplois concernés figurent notamment les adjoints administratifs et les adjoints techniques. Les candidats sont alors recrutés sous contrat, en CDD ou CDI. Si aucun diplôme ni concours n’est demandé, il y a quelques conditions à remplir pour postuler à un emploi contractuel : jouir de ses droits civiques, avoir un casier judiciaire vierge, être en position régulière au regard du code du service national et remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice des fonctions.

Enfin, afin de faciliter l’accès à la Fonction Publique, l’Etat à mis en place le Parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et de l’Etat (Pacte). Ce mode de recrutement en alternance, permet aux personnes de 45 ans et plus, pas ou peu qualifiées, de bénéficier d’un contrat en tant que fonctionnaire de catégorie C. Cette solution est idéale dans le cas d’une reconversion tardive.

Comment se reconvertir professionnellement quand on est fonctionnaire ?

Comment faire pour changer de poste dans la Fonction Publique ?

Vous êtes fonctionnaire et vous souhaitez évoluer ? Vous avez la possibilité de monter en grade, changer de service, travailler dans une autre administration, créer votre entreprise ou travailler dans le secteur privé, sans pour autant quitter la Fonction Publique.

Si vous le souhaitez, vous pouvez demander un changement d’affectation pour changer de lieu ou de fonctions. Une mutation peut être intéressante si vous venez d’avoir des enfants et que vous souhaitez déménager ou si vous souhaitez vivre à la campagne après plusieurs années de service en ville.
À noter que certains profils sont prioritaires : les fonctionnaires séparés de leur conjoint pour raisons professionnelles, les travailleurs en situation de handicap et les fonctionnaires ayant travaillé un certain temps dans des quartiers urbains difficiles.

Autre possibilité : passer l’un des nombreux concours internes de la Fonction Publique pour changer de métier tout en restant fonctionnaire. Que vous souhaitiez travailler dans l’administratif, l’enseignement ou la rédaction, ces concours vous permettront de concrétiser votre projet professionnel.

Congé de formation professionnelle : qu’est-ce que c’est ?

Le congé de formation professionnelle est ouvert à l’ensemble des agents publics, titulaires ou contractuels de la fonction publique.

Le congé de formation professionnelle (CFP), dont la durée ne peut excéder trois années pour l’ensemble de la carrière, permet aux agents de s’absenter de leurs postes pour suivre une formation destinée à leur permettre de changer de métier.

Pour le demander, le fonctionnaire doit avoir accompli l’équivalent de 3 années de services effectifs dans l’administration. La demande de congé doit être formulée cent vingt jours au moins avant la date à laquelle commence la formation. Cette demande doit porter mention de cette date et préciser la nature de l’action de formation, sa durée, ainsi que le nom de l’organisme qui la dispense.

La décision d’attribution est prise dans les trente jours qui suivent la réception de la demande par le recteur ou l’inspecteur d’académie, dans la limite des crédits disponibles.

Démission ou réorientation : que choisir ?

L’un des grands avantages dans la Fonction Publique c’est la certitude d’avoir un emploi stable. Effectivement, si le licenciement d’un fonctionnaire est possible, il en reste long et fastidieux pour l’employeur et donc très rare. Entrer dans la Fonction Publique c’est s’assurer un avenir. C’est pourquoi de nombreux fonctionnaires rechignent à quitter définitivement leur poste.

En outre, la Fonction Publique offre de nombreuses possibilités de reconversion ou réorientation sans abandonner la Fonction Publique pour autant : c’est ce qu’on appelle la mobilité. Il y a d’une part la mobilité interne qui correspond à un changement de poste ou de service au sein de la même administration. Et la mobilité externe qui est un changement d’administration. La mobilité se caractérise par plusieurs actions :

  • Le détachement : il s’agit de quitter sa fonction pour une autre administration et dure de 6 mois à 5 ans,
  • La mise à disposition : consiste à faire le même travail mais dans une autre administration,
  • La disponibilité : interruption de son activité professionnelle pour une durée maximale de 2 ans. Choisie pour notamment faire une formation.

Toutefois, si vous êtes décidé à quitter la Fonction Publique pour vous reconvertir et travailler dans le privé, vous avez la possibilité de démissionner. Vous devrez alors faire votre demande par courrier en exprimant de manière claire et non équivoque la volonté expresse de quitter l’administration ou le service.

Aucun texte ne fixe le délai dans lequel la demande doit être présentée avant la date de départ souhaitée, mais il convient de tenir compte du délai de réponse de l’administration. Notons également que l’administration se garde le droit de refuser votre démission.

Demander une documentation

Recevez toutes les informations sur la formation qui vous intéresse.

Mon bilan d'orientation

Besoin de conseils pour choisir la bonne formation ? Faisons le point sur votre projet.

Lien copié dans le presse-papier

Ces articles peuvent vous intéresser

7 mars 2022
Quels sont les métiers en tension qui recrutent ? Vous êtes étudiant, en reconversion professionnelle ou tout simplement à la recherche d’un emploi ? De nombreux secteurs, pourtant attractifs, rencontrent aujourd’hui des difficultés de recrutement. Pour vou…
17 février 2022
Comment trouver son orientation professionnelle ? De nos jours, il n’est pas rare de changer de métier plusieurs fois au cours de sa vie professionnelle. Pas de panique, donc, car vous ne resterez certainement pas au même poste toute votre carrière ! Cependant, c…