Quelle formation pour travailler dans un aéroport ?

Que ce soit pour une compagnie aérienne en particulier ou pour un aéroport, postuler dans les métiers dans un aéroport peut vous ouvrir plusieurs portes. Avec ou sans diplôme, quels sont les métiers de l’aéroport accessibles ? Educatel fait le point.

Quels sont les métiers dans un aéroport et pour quels salaires ?

Un aéroport est comparable une immense fourmilière : un grand nombre de métiers se rencontrent et chacun est essentiel au bon fonctionnement du lieu. Que vous souhaitiez travailler au sol, dans une tour de contrôle ou à la sureté, il y a assez de métiers aéroportuaires pour que vous trouviez votre voie.

Comment faire pour être agent d’escale ?

L’agent d’escale commercial est la personne qui s’occupe de tous les départs et arrivées des passagers dans l’aéroport. Aujourd’hui la majorité des tâches liées à l’enregistrement sont effectuées en ligne directement par le passager. Aussi, son rôle consiste essentiellement à accueillir les clients et à leur communiquer diverses informations : aide aux bornes, annonces sonorisées, assistanat à l’arrivée (trouver un hébergement, récupérer les bagages) etc …

Il ou elle peut aussi être affecté à l’accueil de personnalités (VIP) dans des salons privés ou recueillir et traiter les plaintes en cas de perte de bagages, de retard d’avion, grève ou annulation de vol.

Le salaire perçu peut être très différent selon la compagnie aérienne. Un agent d’escale débutant peut espérer toucher environ 1 500 € brut par mois. À cela s’ajoute les indemnités compensatoires pour horaires décalés.
Avec le temps et l’expérience, le salaire d’un chef d’escale en aéroport avoisine les 2000 € brut par mois jusqu’à atteindre 5000 € brut mensuel en fin de carrière.

Hôtesse d’accueil

L’hôtesse ou agent d’accueil gère principalement les différents travaux administratifs au sein de l’aéroport. Il ou elle accueille physiquement ou par téléphone tous les voyageurs en les orientant vers les services appropriés. Son rôle est de renseigner les clients en français ou en anglais, et les orienter vers l’interlocuteur, le service ou le lieu demandé dans l’aéroport. Il ou elle est également en charge de l’actualisation des informations et la fluidification du trafic des clients.

L’hôtesse d’accueil a un salaire d’environ 1500 euros bruts par mois en début de carrière et cela peut évoluer jusqu’à 2000 euros bruts par mois. Avec le temps et l’expérience, l’agent d’accueil peut évoluer vers des postes de manager et d’encadreur en devenant chef d’équipe ou coordinateur commercial, et ainsi voir sa rémunération augmenter.

Chef de quart

Le chef de quart de la navigation assure la surveillance et la gestion du trafic aérien. Chef d’équipe et responsable des activités liées au contrôle aérien, il gère une équipe de contrôleurs en charge de collecter les données météorologiques, les données techniques de l’espace aérien, les plans de vol ou encore les appareils de contrôle. Il assure l’harmonisation de la circulation selon les informations recueillies et la réglementation de la navigation aérienne.

Le chef de quart de la navigation est capable de modifier la régulation selon les urgences qui adviennent, d’identifier les besoins d’interventions et d’émettre les alertes nécessaires en fonction des problèmes rencontrés.

En début de carrière, les revenus du chef de quart tournent autour de 2000 euros bruts par mois. Avec l’expérience, cette rémunération augmente jusqu’à atteindre entre 2800 et 3800 euros bruts mensuels (selon l’employeur et la compagnie aérienne).

Agent de trafic

L’agent de trafic coordonne et gère les équipes préparant l’avion pour un vol (déchargement et chargement, ravitaillement en carburant, nettoyage…). Il prépare notamment les instructions de chargement et définit la bonne répartition des charges dans l’avion puis transmet les informations aux équipes navigantes. Cet agent veille également au strict respect des délais de décollage et des normes de sécurité. En cas de problème lié à la piste ou à un passager, il ou elle doit trouver une solution au plus vite car il a la responsabilité de tenir les délais afin de permettre à l’avion de partir à l’heure.

C’est donc un métier d’action, qui exige rigueur, réactivité, esprit de décision et capacité à gérer des équipes en résistant au stress. Il faut aussi des compétences techniques et aéronautiques bien précises.

Le salaire des agents de trafic en France, en fonction de la compagnie aérienne, est fixé entre 1700€ et 2000€ bruts mensuels. À cela s’ajoute différentes variables comme les heures de nuit, les paniers repas ou les heures supplémentaires.

Agent de piste

L’agent de piste, reconnaissable entre mille avec son casque sur les oreilles et ses deux bâtons rouges guide les pilotes sur les pistes au moment du décollage et de l’atterrissage pour les manœuvres au sol. Il guide l’appareil vers sa zone de parking puis pose les cales sous les roues du train d’atterrissage après l’arrêt complet

L’agent de piste peut aussi être spécialisé en tant que bagagiste tractoriste. Il transporte alors les bagages entre l’aéroport et l’avion en pilotant des engins spéciaux (tracteurs et wagonnets). Son rôle dans le domaine de la sécurité est primordial : après l’enregistrement des bagages il fait partie de l’équipe qui passe sacs et valises aux rayons X avant leur acheminement.

Le salaire moyen d’un agent de piste oscille entre 1500 et 1800 euros bruts par mois. À cela s’ajoute des primes de nuit et de jours fériés. Notons qu’avec le temps, ils peuvent évoluer en interne vers les postes de chef d’équipe ou de responsable d’assistance et ainsi voir leur rémunération augmenter.

Agent d’opération et préparateur de vol

Le préparateur de vol garantit la sécurité des vols à travers le contrôle de la qualité des services. Du haut de la tour de contrôle, il prépare les équipements nécessaires au décollage et gère les différentes opérations au sol. Ces professionnels interviennent quelques heures avant le départ d’un avion, et font le dossier technique qui doit être remis au commandant de bord et indique la route à suivre, les données météo, l’état de la circulation aérienne… Ils utilisent pour cela des logiciels et se mettent en contact avec les contrôleurs aériens.

Enfin, certains agents d’opération suivent les vols en cours et se tiennent prêts à intervenir au cas où un incident (maladie d’un passager, problème technique) obligerait un avion à se détourner : ils doivent alors indiquer au pilote une nouvelle route et trouver éventuellement un lieu d’atterrissage. Rigueur scientifique, compétences techniques et sang-froid sont de rigueur.

Le salaire des agents d’opération en France en fonction de l’employeur est fixé entre 1600€ et 2000€ net par mois mais cela peut monter à 4000€ net par mois. Les sociétés de handling d’aviation d’affaire sont les plus rémunératrices dans le secteur de l’aérien. Dû à leurs horaires de travail en décalé et sur des jours irréguliers, les agents d’opérations perçoivent des primes et indemnités qui leur permettent de valoriser leur salaire de base.

Le préparateur de vol touche un salaire d’environ 1500 euros bruts mensuels en début de carrière et peut espérer monter jusqu’à 2500 € bruts mensuels avec le temps. À noter que d’éventuelles primes peuvent être proposées selon les horaires réalisés.

Agent de sûreté

L’agent de sureté aéroportuaire est un professionnel de la sécurité. Il s’assure de la libre circulation des voyageurs, des bagages et du personnel de l’aéroport. Ainsi, il s’occupe essentiellement de l’inspection et du filtrage des passagers en salle d’embarquement. De ce fait, il les fouille et vérifie leurs bagages à main au scanner.

Comme beaucoup de métiers de l’aéroport, l’agent de sûreté aéroportuaire bénéficie du SMIC et peut faire évoluer son salaire jusqu’à 2600 euros bruts par mois.

Douanier

En aéroport, le douanier contrôle constamment tous les flux de personnes ou de matériaux pour qu’ils soient conformes à la loi. Il détecte aussi les traces de stupéfiants et toute autre forme de criminalité. Il effectue en ce sens de multiples patrouilles dans la zone de fret. Agent du Ministère des Finances, il veille à la protection des citoyens et des passagers en prévenant les attentats.
En accédant au concours de la Fonction Publique, il est possible d’évoluer vers un poste d’inspecteur des douanes et d’être ainsi en charge de la lutte contre les fraudes ou la sortie de produits illicites.

Le salaire d’un douanier en aéroport est estimé à environ 2200 euros bruts par mois.

Pompier d’aéroport

Le pompier d’aéroport dispose des mêmes missions qu’un pompier professionnel classique. Il patrouille donc au sein de l’aéroport pour lutter contre les incendies et intervenir auprès de personnes en situation périlleuse. Ses tâches sont en revanche limitées aux interventions dans l’enceinte de l’aéroport et sur le tarmac. Le pompier d’aéroport suit plusieurs semaines de formation afin d’assurer la sécurité de tous.

Dès sa formation, le pompier de l’air touche un salaire de 1300 euros bruts par mois.

Comment travailler dans un aéroport sans diplôme ?

Avec ou sans niveau, certains postes sont accessibles à ceux qui font preuve d’une grande volonté. Avant toute chose, il est essentiel de cerner les différentes filières des métiers en aéroport. On distingue ainsi :

Les métiers de l’aéroport dans l’aérogare

Ces “métiers au sol” ne demandent pas nécessairement de diplôme précis. En revanche une très grande motivation est essentielle. Pour devenir agent de sûreté aéroportuaire, agent d’accueil ou agent de piste par exemple, un bon niveau d’anglais et un casier judiciaire vierge suffisent. Bien souvent, une formation est assurée en interne.

Notez que les conditions de recrutement varient en fonction de l’employeur, et il se peut qu’un niveau Bac ou CAP vous soit demandé.

Les métiers de l’aéroport dans la tour de contrôle

La tour de contrôle est le centre névralgique de l’aéroport. Les métiers qui s’y apparentent reposent sur l’ensemble des opérations de gestion et de contrôle constant du trafic et des aéronefs. Une parfaite connaissance du domaine et des logiciels est donc essentielle. Il est ainsi plus compliqué de postuler à l’un de ces postes sans avoir obtenu un diplôme au préalable tel qu’un certificat de qualification professionnelle. Toutefois, en suivant une formation adaptée, vous pourrez tenter votre chance dans le secteur.

Les métiers de l’aéroport dans le Fret

Les carrières dans le fret aérien sont relatives à la gestion des marchandises et à leurs contraintes spécifiques. Les domaines rentrant en ligne de compte sont notamment le transport, le contrôle et la qualité de marchandises. Dans ces cas, un diplôme n’est pas obligatoire mais une formation est recommandée.

Agent de fret, douanier ou magasinier cariste sont des professions du secteur qui demandent une excellente condition physique, une bonne maîtrise de soi et un casier judiciaire vierge.

Quelles sont les formations du domaine aéroportuaire pour trouver du travail ?

Chaque poste dans un aéroport requiert des formations bien spécifiques. Pour ceux qui sont en contact direct avec la clientèle, l’aisance relationnelle est de mise, tandis que les professionnels en tour de contrôle doivent connaître toutes les spécificités de la réglementation aérienne.

Pour atteindre ces métiers, il faut suivre une formation adaptée. Pour exercer un métier en tour de contrôle, il est recommandé de se renseigner auprès d’une école spécialisée, pour les autres Educatel vous propose de nombreuses formations à distance.
Pour réussir, Educatel vous propose des BTS Tourisme, NDRC, MCO, des titres professionnels en gestion ou encore des certifications en sécurité. Apprenez les bases de votre futur métier et mettez toutes les chances de votre côté grâce aux conseils de votre formateur expert et des périodes de stage.

Étudier avec Educatel c’est avoir accès à des cours rédigés par des experts du secteur, pour évoluer rapidement et des examens blancs pour vous entraîner. Grâce à notre méthode de formation flexible, vous apprenez de chez vous et à votre rythme, pas de contrainte de calendrier et d’emploi du temps ! De nombreux outils facilitent votre progression tout au long de votre formation, accessibles sur votre Espace Élèves en ligne. C’est aussi sur cet espace d’apprentissage que vous pourrez contacter vos formateurs en cas de doute ou de question.

N’hésitez pas à faire une demande de documentation pour en savoir plus et vous faire guider dans votre projet.

Demander une documentation

Recevez toutes les informations sur la formation qui vous intéresse.

Mon bilan d'orientation

Besoin de conseils pour choisir la bonne formation ? Faisons le point sur votre projet.

Lien copié dans le presse-papier

Ces articles peuvent vous intéresser

preparation-toeic
2 mai 2022
Comment passer le TOEIC ? Vous souhaitez faire évaluer votre niveau d’anglais ? Certification standardisée, le TOEIC Listening and Reading est le test de référence pour mesurer vos compétences écrites et orales en anglais professionnel.
7 avril 2022
Comment trouver un stage ? Vous êtes à la recherche d’un stage professionnel dans le cadre de votre parcours de formation ou de votre reconversion ? Vous souhaitez savoir comment et où postuler ? Educatel vous donne les clés indispensables …
comment changer de métier
11 mars 2022
Comment changer de métier ? Chaque année, nombreuses sont les personnes qui changent de métier. Les raisons qui poussent de plus en plus de salariés à se reconvertir sont multiples, allant d’un besoin de nouveauté au souhait de se challenger sur u…