Comment effectuer une reconversion de gendarme ?

formation gendarmerie

Vous êtes gendarme et vous souhaitez vous reconvertir ? Vous êtes salarié et souhaitez vous reconvertir dans la Fonction Publique ? Quelle que soit votre situation actuelle, la reconversion est toujours envisageable.

Devenir gendarme après une reconversion

Vous souhaitez vous reconvertir pour entrer dans la Fonction Publique ? Missions, salaire, formation en reconversion … On fait le point sur les choses à savoir avant de se lancer.

Comment devenir gendarme ?

Le métier de gendarme consiste à assurer la protection des personnes et des biens, par des actions préventives et répressives. Prévenir la délinquance, participer aux enquêtes judiciaires, porter secours aux victimes, effectuer des missions de maintien de l’ordre ou encore surveiller les routes font partie de ses tâches quotidiennes. Le gendarme est avant tout un homme de terrain, certaines qualités sont donc nécessaires pour prétendre à un poste dans la Fonction Publique.
À savoir :

  • Avoir un bon esprit d’analyse
  • Avoir une bonne forme physique
  • Être altruiste et discipliné
  • Être responsable et disponible

Quel est le salaire moyen d’un gendarme ?

Le salaire du gendarme, comme toute rémunération de la Fonction Publique, se calcule selon son grade et selon son échelon.

Ainsi, voici comment se présente les salaires de base des grades à l’échelon 1 :

  • gendarme stagiaire : 1 485,47 euros
  • gendarme : 1 527, 64 euros
  • maréchal des logis : 1 696, 34 euros
  • adjudant : 1 911, 90 euros
  • adjudant chef : 2 113, 40 euros
  • major : 2 207, 12 euros

À ce salaire de base, le gendarme peut toucher des indemnités et des primes. Celles-ci varient selon le type de mission, les contraintes et le nombre d’enfants. Notez que le salaire d’un gendarme peut augmenter tous les 2 ou 3 ans avec l’expérience.

Se reconvertir pour devenir gendarme : comment faire ?

Pour entrer dans la Fonction Publique et accéder au métier de gendarme, il faut être titulaire du baccalauréat, ou d’un diplôme équivalent, être de nationalité française, avoir un casier vierge et moins de 35 ans.

Une fois toutes ces conditions réunies, vous pourrez passer le concours vous menant au poste de gendarme. Deux concours vous sont accessibles :

Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat (ou un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le RNCP).

Le concours par voie professionnelle est ouvert, sans condition de diplôme, aux candidats justifiant d’une expérience professionnelle de 3 ans dans des conditions fixées par arrêté du ministre de l’Intérieur.

Après avoir été reçu au concours, le lauréat suit une formation de 12 mois au sein d’une école de gendarmerie.

Notez que pour devenir gendarme volontaire adjoint, aucun diplôme n’est requis, mais il faut être âgé entre 17 et 26 ans et suivre une formation de 13 semaines au sein d’une école de gendarmerie.

Entrer dans la gendarmerie ou la police : que choisir ?

La police et la gendarmerie ont pour objectif commun le maintien de l’ordre et de la sécurité des personnes et des biens. La vraie différence se situe au niveau de leurs compétences géographiques : les grandes agglomérations relèvent de la police, les zones rurales, périurbaines et les villes petites et moyennes relèvent de la gendarmerie.

Concrètement, cela signifie que les agents de la police nationale sont fonctionnaires de l’État et ont donc le statut civil. Ils travaillent en équipe, en uniforme ou en civil, et sont toujours armés.
A contrario, les gendarmes sont des militaires et, à ce titre, ils vivent dans des casernes et peuvent être mobilisés si la situation l’exige.

Ainsi, votre choix dépendra essentiellement de la zone géographique dans laquelle vous souhaitez exercer, puisque c’est la seule grande différence entre la Police nationale et la Gendarmerie.

Gendarme en reconversion : que faire ?

Vous êtes fonctionnaires depuis plusieurs années et souhaitez vous reconvertir ? Découvrons ensemble les secteurs de reconversion accessibles et les moyens pour changer de métier.

Ancien policier et GAV : se reconvertir dans la Fonction Publique

Vous êtes fonctionnaire et vous souhaitez changer de métier ? Vous pouvez monter en grade, changer de service, travailler dans une autre administration, créer votre entreprise ou travailler dans le secteur privé.

Si vous le souhaitez, vous pouvez demander un changement d’affectation pour changer de lieu ou de fonctions. Une mutation peut être intéressante si vous venez d’avoir des enfants et que vous souhaitez déménager ou si vous souhaitez vivre à la campagne après plusieurs années de service en ville.
À noter que certains profils sont prioritaires : les fonctionnaires séparés de leur conjoint pour raisons professionnelles, les travailleurs en situation de handicap et les fonctionnaires ayant travaillé un certain temps dans des quartiers urbains difficiles.

Autre possibilité : passer l’un des nombreux concours de la Fonction Publique pour changer de métier tout en restant fonctionnaire. Que vous souhaitiez travailler dans l’administratif, l’enseignement ou la rédaction, les concours internes vous permettront de concrétiser votre projet professionnel.

Quel métier après avoir été militaire ou gendarme adjoint ?

Un militaire ou un gendarme possède des qualités appréciées chez les employeurs : discipline rigueur, autonomie, initiative, sens des responsabilités, détermination… Autant de compétences recherchées dans les secteurs de la sécurité et la surveillance. Plusieurs métiers et secteurs leurs sont d’ailleurs accessibles sans formation préalable, notamment du fait et leur bonne gestion du stress :

  • la surveillance humaine (agent de sécurité ou veilleur de nuit)
  • être transporteur de fonds
  • la protection rapprochée (garde du corps)
  • la sûreté aéroportuaire
  • devenir enquêteur privé
  • être opérateur en vidéoprotection

D’autres secteurs, comme la logistique, l’hôtellerie, le transport ou la maintenance industrielle peuvent également correspondre au profil d’ancien fonctionnaires. Enfin, les anciens gendarmes et militaires peuvent se diriger vers la Fonction Publique ou dans d’autres domaines du secteur privé. S’ils le souhaitent, ils ont également la possibilité de créer leur propre entreprise dans une activité qui leur est chère voire même reprendre une entreprise.

Changer de secteur : quelle reconversion ?

Chaque année, 20.000 militaires de carrière ou contractuels retournent à la vie civile, que ce soit dans la Fonction Publique ou dans le privé. Suivant son ancienneté dans l’armée, le militaire bénéficie d’un accompagnement plus ou moins étendu. S’il a fait moins de 4 ans dans l’armée, ce sera une aide à l’orientation et à la définition d’un projet professionnel. S’il s’est engagé depuis plus de 4 ans, il peut, en plus, obtenir une formation de reconversion.

Si la demande est acceptée, le militaire pourra suivre une formation dans d’un organisme du secteur privé ou bien au Centre Militaire de Formation Professionnelle (CMFP). Quelle que soit la formation suivie, les “élèves” sont hébergés sur place et on droit, s’ils le souhaitent, à un accompagnement social.

Le gendarme, quant à lui, dispose d’un parcours spécifique par l’intermédiaire du COR (Centre d’Orientation et de Reconversion) et des dispositifs mis en place par Défense Mobilité après élaboration puis la validation de son projet professionnel. Une reconversion professionnelle pour un gendarme ayant au moins 4 ans de service est validée pour peu que le candidat réponde aux critères suivants : avoir quitté la gendarmerie, avoir résilié ou être arrivé au terme de son contrat ou bien être à l’âge de la retraite. Si ses compétences sont transposables dans le milieu civil, alors il peut solliciter :

  • une SAE, une session d’accompagnement vers l’entreprise,
  • une PAE, une période d’adaptation en entreprise,
  • ou bien une PACRE, une prestation d’accompagnement à la création ou à la reprise d’entreprise

Si ses compétences ne sont pas transposables, alors il doit faire la demande d’un stage de formation au sein d’un organisme civil, d’un centre militaire ou d’une entreprise directement.

Si le gendarme dispose de moins de 4 ans de service, il peut quand même obtenir des aides. Elles se traduisent par des cours par correspondance (dont le remboursement des frais d’inscription est possible sous certaines conditions), l’accompagnement d’un conseiller du COR, l’accès aux offres d’emploi et la mise en relation avec des employeurs.

Demander une documentation

Recevez toutes les informations sur la formation qui vous intéresse.

Mon bilan d'orientation

Besoin de conseils pour choisir la bonne formation ? Faisons le point sur votre projet.

Lien copié dans le presse-papier

Ces articles peuvent vous intéresser

7 mars 2022
Quels sont les métiers en tension qui recrutent ? Vous êtes étudiant, en reconversion professionnelle ou tout simplement à la recherche d’un emploi ? De nombreux secteurs, pourtant attractifs, rencontrent aujourd’hui des difficultés de recrutement. Pour vou…
21 février 2022
Reconversion professionnelle dans la Fonction Publique Vous êtes fonctionnaire et vous souhaitez vous reconvertir ? Vous êtes salarié et souhaitez vous reconvertir dans la Fonction Publique ? Quelle que soit votre situation actuelle, la reconversion est toujours envisageabl…