Elevage - Soins aux animaux
Formation à un métier


Toiletteur de chiens

Pour la beauté du chien

Dans le contexte économique difficile que nous connaissons, le toilettage est une profession qui se porte bien (augmentation de 60% du nombre de salons de toilettage sur les 15 dernières années). Nous sommes de plus en plus nombreux à avoir un chien et à faire appel régulièrement aux soins prodigués par les toiletteurs. D’ailleurs, 75% de nos amis à 4 pattes fréquentent les salons !

Les techniques de toilettage de plus en plus liées à l’esthétique n’ont cessé de progresser ces dernières années. Il s’agit d’une profession qui ”bouge” beaucoup comme en témoignent l’apparition du toilettage à domicile, le développement des championnats, l’organisation d’une Coupe de France et d’Europe de toilettage et d’esthétique canine. 
Le toilettage est aujourd’hui une profession à part entière qui ne s’improvise pas et exige une sérieuse formation. Véritable artiste, ”coiffeur” un peu particulier, le toiletteur connaît parfaitement les différentes races et la morphologie des chiens. Il maîtrise l’art du démêlage, du brushing, de la coupe aux ciseaux et de l’épilation. Il sait mettre en valeur la ligne et les qualités du chien et camoufler ses défauts en suivant les impératifs de la mode et les normes en vigueur pour les concours.
Il donne conseils et recommandations aux maîtres pour le brossage et l’entretien et assure de plus en plus la vente d’accessoires, colliers, shampooings... 

Le toiletteur doit faire preuve d’organisation, d’initiative, avoir un sens inné du contact avec les chiens, posséder une bonne condition physique et beaucoup de savoir-faire. La plupart des toiletteurs vous le diront, ce qui les a guidés dans le choix de cette profession, c’est avant tout la passion et leur amour pour les chiens. 

Avec de l’expérience, l’installation à son compte est une bonne perspective à envisager, c’est d’ailleurs le souhait de 80 % des apprentis et stagiaires interrogés.

 


Niveau requis

Pour entreprendre cette étude, il est conseillé de posséder un niveau fin de 3ème.


Objectifs

  • Maîtriser les aspects extérieurs de l’animal et connaître la morphologie spécifique des principales races.
  • Connaître les instruments de soins et de toilettage, leur utilisation en fonction des races de chiens, les contre-indications liées aux maladies de la peau.

Un artisan toiletteur heureux

Source : Petmarket magazine septembre 2014

A 39 ans, Richard Migeon est un toiletteur Un artisan toiletteur heureux. Propriétaire du salon de toilettage Tous les Toutous, dans les Yvelines, il aime son métier pour le contact avec les propriétaires, qu’il considère comme aussi important que la prestation elle-même.

Sa carrière commence dans un salon de toilettage à Choisy-le-Roi, en région parisienne. Il y est employé de 1997 à janvier 19999, puis rejoint, le mois suivant, le salon Tous les Toutous, dont il rachète le fonds de commerce en juin 2001, puis les murs en 2010.

Richard est propriétaire d’un caniche royal, avec lui, l’entrepreneur est devenu vice-champion de France de toilettage en 2011, dans la catégorie Caniche commercial-Espoir professionnel. Les deux compères ont participé à de nombreux concours, et notamment à cinq éditions des Ciseaux d’or, la compétition internationale de toilettage qui se tient tous les mois de février à la Grande-Motte (Hérault). « Faire des concours, c’est toujours une bonne chose » explique Richard. « On y côtoie d’autres professionnels, on y crée des contacts, on y voit des nouvelles coupes…On s’y remet aussi en question, mais toujours de façon positive. »

Tous les Toutous est implanté dans un local de 25 m2, situé dans un petit espace commercial en centre-ville, un peu en retrait. Sa visibilité est limité, sans que sa fréquentation n’en pâtisse : la clientèle est nombreuse, et le bouche-à-oreille fonctionne depuis toujours. Le salon compte ainsi un fichier de près de 600 clients, dont 80% sont des fidèles. Les adeptes n’hésitent pas à parcourir des kilomètres en voiture pour venir faire toiletter leur chien, et doivent parfois patienter un peu pour obtenir un rendez-vous. Sur le comptoir, le téléphone sonne souvent, mais le patron répond toujours de façon agréable et dynamique.

La clientèle féminine est nettement majoritaire, à 90%. Le salon est un salon rentable, qui génère un chiffre d’affaires annuel de 77000€ TTC, dont 10% proviennent de la vente de produits. Le toilettage coûte en moyenne 50€ de l’heure. Il s’agit à 80% de tonte classique et, pour le reste, d’opérations de coupe et d’épilation. Le salon propose aussi un service de coupe de griffes à 8€ la séance pour lequel les clients n’ont pas besoin de prendre rendez-vous. Les chiens de sa clientèle sont essentiellement de petite race, le plus gros d’entre eux étant un golden retriever.

Après 15 années d’activité, le dirigeant aime toujours autant son métier. Ce qu’il apprécie avant tout c’est le contact avec ses clients : « je prends un réel plaisir à présenter un chien bien toiletté au maître. Le voir content est une belle satisfaction. » Il apprécie également dans son activité la possibilité d’être son propre patron et de pouvoir fixer ses horaires, ce qui lui permet de concilier plus facilement vie professionnelle et vie de famille. S’il a toujours souhaité travailler seul, cet entrepreneur dynamique n’hésite pas à faire appel à des stagiaires, jeunes ou moins jeunes en reconversion professionnelle. Il peut leur transmettre, à son tour, de précieux conseils et sa passion du métier !

 


Descriptif métier

Voici un métier pour assouvir votre passion des animaux. Collégiens, lycéens ou adultes en voie de reconversion, choisissez le cursus qui vous mènera du rêve à la réalité.

Le cœur du métier de toiletteur consiste à laver et à tailler les poils et les griffes du chien en respectant la morphologie de l’animal et le souhait du propriétaire. La tendance actuelle est également de proposer des prestations annexes en lien avec le bien-être de l’animal (massages, manuels ou aquatiques, relaxants).

Qualités : avoir un bon coup de ciseaux, être robuste et savoir appréhender l’animal pour éviter les morsures.

Salaire brut mensuel : de 1 445 à 1 800€.

Que vous soyez scolarisé ou salarié décidé à changer de vie, l’exercice des métiers animaliers ne s’improvise pas. La formation vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires tout en mettant votre motivation à l’épreuve de la réalité.

Source : 30 millions d’amis mars 2014

Ceux qui ont consulté cette formation, ont également consulté les formations suivantes :
DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS
CNIL – Informatique et libertés
 

BESOIN D'ETRE CONSEILLE

Du lundi au vendredi, de 9h à 19h,
vous pouvez être rappelé tout de suite par l'un de nos conseillers en cliquant ici

(ligne directe ou portable en France métropolitaine uniquement)

INSCRIPTION DIRECTE EN LIGNE
C'est rapideEn quelques clics, inscrivez-vous simplement à la formation de votre choix , en payant par carte bleue... Je m'inscris

CNIL – Informatique et libertés

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique par EDUCATEL- LE CIED.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification ou de suppression des données vous concernant
(loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 'Informatique et libertés').

Pour l'exercer, contactez le responsable du traitement :
Par courrier :

LE CIED 12 Rue Ernest Renan
76800 ST ETIENNE DU ROUVRAY

ou

Par voie électronique : contact@educatel.fr

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Soyez informé de nos nouveautés en vous inscrivant à la Newsletter exclusive EDUCATEL et recevez chaque mois l'actualité de l'école de formation à distance depuis 1958 !


Envoyer a un ami

Faites découvrir cette formation à un ami