DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H à 17H

01 46 00 68 98

Vous avez envoyé votre candidature à une offre d'emploi et décroché un rendez-vous avec la personne chargée du recrutement ? L’étape de l’entretien d’embauche est décisive : mieux vaut y être bien préparé ! Voici quelques clés pour vous permettre  d'adopter la bonne attitude et réussir votre entretien d'embauche...

1)Faire bonne impression

Le recruteur a lu votre CV et vous propose, avec d’autres candidats, de vous rencontrer lors d’un entretien d’embauche. Il sait déjà quel parcours d’études vous avez suivi, quels postes vous avez occupés et quelles missions vous y avez effectuées. Ce qu’il ne connait pas, c’est votre personnalité.  

Dans un entretien d’embauche, vous serez donc avant tout jugé sur votre attitude. Il ne s’agit pas seulement de votre tenue ou de votre gestuelle, mais aussi de votre manière de vous exprimer.

Selon les professionnels du conseil en image, un candidat est jugé à plus de 50% sur son apparence lors d’un entretien d’embauche, et à moins de 10 % sur ses propos.

Le comportement

Souriant, ouvert, dynamique et poli : vous voilà paré pour donner une première bonne impression ! Le recruteur va en effet vous imaginer dans le cadre du travail. Une personne agréable sera bien sûr toujours plus appréciée qu’une personne renfermée ou sans aucun tonus.

La ponctualité est essentielle : n’hésitez pas à repérer les lieux avant l’entretien, ou au moins à préparer votre itinéraire et le temps qu’il vous faudra pour arriver entre 5 et 10 minutes avant l’heure de votre rendez-vous. Le langage du corps sera également interprété par votre interlocuteur. Expressions, port de tête, gestuelle. Pensez-y, sans être figé pour autant.

La tenue

Prévoyez une tenue dans laquelle vous êtes à l’aise, ni trop décontractée, ni trop habillée.

Et adaptez votre style à l’image de l’entreprise intéressée par votre candidature, par exemple en visitant le web de la société où vous pourrez éventuellement voir les photos de l’équipe.

2)Savoir s'exprimer et montrer sa motivation

Entraînez-vous à l'oral 

Au-delà des formules de politesse, qui sont bien sûr indispensables, votre capacité à vous exprimer clairement et de manière synthétique sera très appréciée. 

Entraînez-vous, auprès de votre entourage ou devant un miroir, à présenter votre profil, votre parcours et vos objectifs professionnels. Vous verrez que, le jour de l’entretien, vous serez beaucoup plus à l’aise.

Listez vos qualités et vos défauts, en ne choisissant que des défauts présentés comme des qualités (tenace et non têtu, par exemple).

Montrez votre connaissance de l'entreprise et du poste 

Au-delà de l’offre d‘emploi à laquelle vous avez répondu, il est important de vous renseigner sur l’entreprise : son activité, ses partenaires, son langage, ses valeurs… Vous pouvez trouver toutes ces informations en surfant sur le web : site internet, réseaux sociaux. Le recruteur appréciera votre intérêt et vous donnerez l’impression de faire déjà partie de l’équipe !

Connaître le poste que vous visez est également primordial, autant pour vous que pour votre interlocuteur. Posez-lui vos questions ! Cela démontrera votre motivation et, de votre côté, vous aurez plus d’informations sur les missions qui vous attendent.

En revanche, restez neutre au sujet de votre ancienne entreprise. Ne la critiquez pas, même si vous pouvez évoquer les difficultés auxquelles vous avez pu être confronté dans le cadre professionnel.

Préparez l'étape suivante 

À la fin de l’entretien, le recruteur va vous donner les détails de la suite. N’hésitez pas là encore par lui poser des questions : les prochaines étapes, les délais, qui contacter, etc.

Si le recruteur vous propose simplement de vous recontacter, n’hésitez pas à lui faire parvenir un e-mail une semaine plus tard. Idéal pour montrer renforcer la relation et prouver votre motivation !