DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H à 17H

01 46 00 68 98

Cette discipline, composée de techniques, de sagesses et de pratiques orientales, peut permettre aux esthéticiennes d’accompagner leurs clientes dans la gestion de leur stress, de leur fatigue.

Origine de la sophrologie

Si l’histoire de la sophrologie a été créée en 1960, ses principes actifs sont connus depuis fort longtemps mais c’est dans les années 1970 que la sophrologie prend son essor.

 

Objectifs de la pratique

La sophrologie permet de prendre le temps de mieux se connaître en s’appuyant sur des techniques de :

-détente musculaire,

-mentale,

-et contrôle du souffle.

Elle permet d’acquérir de bons réflexes, de gérer : la fatigue, les troubles du sommeil, le doute, le manque de concentration et les débordements émotionnels dus au stress quotidien ou ponctuel, et quel que soit son âge…

 

C’est aussi un outil précieux pour :

-préparer un examen, des entretiens, compétitions et opérations chirurgicales,

-préparer un projet à dynamiser et à réaliser,

-calmer la spasmophilie, les crises d’angoisse et phobies,

-tempérer les conduites addictives,

-préparer et accompagner la maternité,

-aider lors de la perte d’emploi ou d’un changement professionnel,

-accompagner suite à une séparation, un deuil…

 

Déroulement d’une séance de sophrologie

 

Formée à la sophrologie, la sophrologue-esthéticienne bénéficie de compétences pour proposer un service complémentaire dans l’objectif d’optimiser le soin. Pour mieux connaître les besoins de sa cliente, la sophrologue-esthéticienne commence par un entretien. La séance qui va suivre, en posture assise dure environ 40 minutes.

 

Comment ?

Par un discours sophronique relaxant, physiquement et mentalement, le corps se met en état de grande réceptivité.

 

Les résultats

Dans cet état de détente renforcé, la sophro-esthéticienne comme la cliente trouvent un réel confort et des effets plus directs dans la pratique purement esthétique qui s’ensuit.

 

Source : Magazine les nouvelles esthétiques n°665