DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H à 17H

01 46 00 68 98

Petits conseils pour un grand entretien

L’organisme de formation à distance EDUCATEL vous aide à acquérir toutes les clefs pour votre insertion dans la vie active.

L’entretien d’embauche est primordial pour obtenir le poste convoité. Il est particulièrement important de le préparer avec attention et de répéter votre entretien, tel un acteur sur scène. Nombreux sont ceux qui se mettent à trembler lorsqu’ils doivent passer un entretien. Pour être à l’aise, il faut avant tout bien se préparer, c’est-à-dire répéter… et prendre conscience de ce que vous pouvez apporter à votre interlocuteur. Vous trouverez ci-dessous un ensemble de conseils pour vous préparer à cette étape décisive du recrutement.

1)De petits conseils pour un grand entretien

Entre la gestion du stress et votre présentation, il est important de laisser une bonne impression sur le recruteur.

Les étapes pour contrôler son stress (et son entretien)

Passer un entretien, c’est un peu comme faire un discours. Pour être à l’aise, il faut avant tout bien se préparer, c’est-à-dire répéter. Ces conseils ont pour but de vous aider à répéter vos entretiens et à donner une bonne image de vous même. Commencez par élaborer un argumentaire de base, que vous adapterez en fonction de chacun de vos entretiens en faisant des recherches sur la société. Une fois que vous aurez suffisamment répété et que vous aurez pris conscience de ce que vous pouvez apporter à votre employeur potentiel, vous parviendrez à prendre du recul. Concentrez-vous sur votre auditoire et non sur vous-même : c’est un excellent moyen de chasser toute forme de nervosité.

 

  1. Préparez un argumentaire de base. Identifiez vos compétences et répétez jusqu’à ce que vous soyez à l’aise avec toutes les questions que l’on pourra vous poser. Travaillez votre technique de présentation.

  2. Adaptez votre argumentaire. Faites des recherches sur chaque employeur potentiel pour faire une présentation personnalisée.

  3. Concentrez-vous sur votre auditoire. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez apporter à votre auditoire et non sur vous-même ou sur l’image que vous donnez de vous.

 

Surveillez vos expressions et vos mouvements ; ménagez votre discours

Observez-vous comme si vous étiez à la place de l’interviewer. Développez ce qui peut jouer en votre faveur et éliminez tout ce qui donne une mauvaise image de vous. Soyez aussi attentif au langage de votre corps qu’à vos paroles.

 

  • Évitez de secouer les jambes, de tapoter sur votre cuisse ou de vous balancer d’avant en arrière.

  • Abstenez-vous de tortiller une mèche de vos cheveux.

  • Ne faites pas craquer vos doigts.

  • Ne vous penchez pas en arrière, ne croisez pas les bras et ne hochez pas la tête sans arrêt.

  • N’oubliez pas de sourire.

 

Témoignez votre intérêt en vous penchant légèrement en avant tout en gardant le bas du dos contre le dossier de la chaise. Regardez l’interviewer dans les yeux. Pour montrer votre ouverture d’esprit et votre honnêteté, tenez les paumes de vos mains ouvertes. Un regard fuyant donne l’impression que vous mentez. Si vous clignez des yeux trop lentement, votre interlocuteur peut soupçonner un certain désintérêt de votre part, voire un raisonnement lent.

Pouvez-vous faire des pauses et prendre le temps de réfléchir avant de répondre ? Pourquoi pas ? Cette attitude vous donnera un air posé et flegmatique.

 

Développez la bonne attitude

Ces conseils s’appliquent à toute personne convoquée à un entretien de recrutement.

  • Essayez de voir l’entretien comme une opportunité de faire avancer votre carrière et non comme un test visant à évaluer vos compétences.

  • Entraînez-vous à axer la discussion autour des besoins de l’employeur : montrez que vous connaissez ses besoins, que vous avez les compétences nécessaires pour les satisfaire et que vous êtes en harmonie avec la culture de la société.

  • Ne parlez pas de vos précédents entretiens qui n’ont pas marché – vous donneriez l’impression d’être en échec permanent.

  • Si vous n’êtes pas de race blanche, ne vous comportez pas comme si l’interviewer allait se servir de la couleur de votre peau pour exercer une discrimination à vos dépens.

  • Regardez l’interviewer dans les yeux mais sans le fixer. Ne vous comportez pas comme un chat prêt à bondir sur sa proie. Pour éviter de créer une tension, détournez le regard de temps à autre.

2)Astuces pour gérer votre entretien

Que vous soyez jeune actif, un homme ou une femme, utilisez nos astuces pour briller lors de votre entretien d’embauche.

Pour les futurs jeunes actifs : concentrez-vous sur vos compétences

Si vous êtes débutant, concentrez-vous sur vos compétences. Voici quelques conseils qui vous aideront à avoir une certaine présence :

  • Entraînez-vous à décrire vos compétences et vos connaissances.

  • Apprenez à développer vos arguments – préparez des exemples détaillés des compétences que vous avez acquises aussi bien lors de votre formation (à distance ou initiale) qu’à l’occasion d’activités extrascolaires.

  • Montrez votre capacité d’adaptation, votre volonté d’apprendre, votre dynamisme et votre force de travail.

  • N’insistez pas sur le fait que vous êtes débutant en vous excusant de votre manque d’expérience – l’employeur sait très bien que vous n’avez pas d’expérience. Trop s’excuser constitue ce qu’on appelle une restriction mentale qui peut faire craindre un manque de confiance en soi.

  • Ne réduisez pas votre compétitivité en parlant uniquement de votre formation universitaire – élargissez votre champ d’action.

 

Pour les femmes : maîtrisez les inquiétudes du recruteur et valorisez-vous

Lorsqu’elles passent une audition pour un rôle, les actrices n’utilisent pas les mêmes compétences que les acteurs. Que vous soyez une starlette ou un monstre sacré, suivez ces conseils pour être sûre d’obtenir le rôle que vous convoitez.

  • N’abordez pas la question de la discrimination exercée à l’encontre des femmes et n’accusez pas votre ancien patron de sexisme.

  • Préparez une présentation de vos réalisations et montrez que vous êtes fière de ce que vous avez accompli.

  • Entraînez-vous à décrire vos qualités en matière de leadership et votre esprit d’initiative.

  • Si vous avez des enfants, préparez-vous à neutraliser les inquiétudesdel’employeur concernant l’absentéisme maternel.

  • La féminité est appréciée – parlez d’une voix relativement basse et émouvante qui respire l’intelligence.

 

Pour les hommes : sachez reconnaître vos erreurs ; valorisez votre vie privée

Les grands acteurs comme Robert Redford, Tom Cruise, Clint Eastwood et Alain Delon ont tous dû prouver à un moment de leur carrière qu’ils pouvaient jouer aussi bien les durs que les âmes sensibles. Vous aussi, essayez de trouver un équilibre entre ces deux extrêmes avant de vous rendre à un entretien.

  • Si on vous y oblige, n’hésitez pas à admettre que vous avez fait une erreur au cours de votre carrière mais préparez-vous à expliquer les leçons que vous en avez tirées.

  • Entraînez-vous à montrer les aspects positifs de votre vie privée (sports d’équipe, activités de groupe, enfants). Les employeurs apprécient les candidats qui ont une vie harmonieuse.

  • Ne faites pas de longs monologues. Partagez le temps de parole de façon équitable avec l’interviewer.

3)Soignez votre image

Certaines expressions ou tics de langage et certains gestes sont à bannir de votre entretien.

Les expressions et gestes à bannir de votre entretien

Ce qu’il ne faut pas dire

  • Boîte

  • Boulot

  • Euh

  • Ouais (au lieu de oui)

  • Genre

  • OK

  • Pas mal

  • C’est clair.

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Jouer avec la monnaie qui est dans vos poches

  • Tapoter sur votre cuisse

  • Secouer les jambes

  • Vous tortiller ou vous toucher les cheveux

  • Croiser les bras

  • Vous tenir jambes ou bras écartés

  • Donner une poignée de main molle

  • Gigoter sur votre chaise

  • Fumer ou avoir envie de le faire

  • Fixer l’interviewer

  • Baisser les yeux

  • Mâcher un chewing-gum

  • Marmonner

  • Interrompre votre interlocuteur

  • Parler trop vite

  • Être voûté

  • Tripoter un stylo ou quoi que ce soit d’autre.

 

Ce qui impressionne les recruteurs lors d’un entretien

En traduisant en tableau l’image :

Voici les résultats d’une enquête réalisée auprès d’un groupe de recruteurs concernant l’importance de certains comportements lors d’un entretien.

 

Légende :

Très important : 5 ; important : 4 ; assez important : 3 ; peu important : 2 ; pas important : 1.

 

Comportement

Valeur moyenne

Enthousiasme

4,8

Qualités de communication

4,8

Confiance en soi

4,7

Tenue soignée

4,6

Tenue professionnelle

4,3

Politesse

4,3

Savoir-faire technique

4,3

Contact visuel régulier

4,1

Assurance

4,1

Esprit de décision

4,1

Connaissances sur la société

4,1

Poignée de main ferme

4,0

Objectifs de carrière bien définis

4,0

Position correcte

3,9

Sens de l’humour

3,8

Autres

0,4

 

OU directement en image :

 

 

 

 

 

Passage extrait de : Les entretiens de recrutement pour les Nuls

Titre de l’édition américaine : Job Interviews for Dummies

Publié par

IDG Books Worldwide, Inc.

Une société de International Data Group

919E. Hillsdale Blvd., Suite 400

Copyright © 2000 IDG Books Worldwide, Inc.

Pour les Nuls est une marque déposée de International Data Group.

For Dummies est une marque déposée de International Data Group.

Traduction : Anne-Carole Grillot

© Éditions First, 2001 pour l’édition française. Publiée en accord avec IDG Books Worldwide, Inc.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques de navigation et faciliter le partage d’informations sur vos réseaux sociaux.
Pour en savoir plus, consulter notre politique d’utilisation des cookies.

FAQ

Consultez notre foire aux questions