DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H à 17H

01 46 00 68 98

Savoir gérer l’image de son CV pour changer de carrière

L’organisme de formation à distance EDUCATEL vous donne toutes les clefs pour réussir votre changement de carrière.

En plus de notre offre de formation par correspondance, nous vous proposons également des conseils pour rédiger un CV de transition vous permettant de vous réorienter en valorisant votre formation à distance et les connaissances acquises. Il est essentiel de savoir bien gérer l’image transmise par son CV : un changement de carrière n’est pas repartir de zéro mais il faut savoir sélectionner les informations à valoriser pour prouver votre compétence dans ce nouveau métier. Vous devez absolument vous montrer sous votre meilleur jour et combattre les préjugés.

1)Savoir mettre en avant ses compétences… pour un autre poste

Après plusieurs années au même poste, il peut être difficile de faire accepter son nouveau choix de carrière dans un CV, qui devra valoriser vos compétences dans un cadre différent.

Valoriser ses compétences dans un nouveau cadre

Pour la rédaction de votre CV, les raisons pour lesquelles vous souhaitez changer de carrière n’ont pas d’importance. Votre challenge est le suivant : vous devez apprendre à mettre en valeur vos compétences dans un nouveau cadre. À chaque étape de votre processus de prise de décision, demandez-vous comment vous allez pouvoir faire le lien entre votre avenir et votre passé.

Quel que soit votre âge, si vous ne trouvez pas un moyen d’exploiter vos connaissances actuelles, vous vous trouverez dans la position d’un débutant face à des candidats plus jeunes, plus qualifiés et moins chers. Soyez donc le plus convaincant possible.

 

Comment réussir votre changement d’orientation sur votre CV ?

  • Compensez votre manque d’expérience en montrant que certaines de vos compétences sont exploitables dans le secteur visé et en expliquant en quoi ces compétences pourraient être bénéfiques à la société (cette démarche est courante dans les lettres de motivation mais elle peut également s’appliquer au CV, dès l’énoncé de l’objectif).

  • Soyez prudent lorsque vous avancez vos arguments. Certains candidats zélés, qui ne font pas les recherches nécessaires sur la société, finissent par se ridiculiser. Non seulement ils proposent de résoudre un problème qui n’existe pas mais leurs solutions ne sont pas bonnes. Ne vous mettez pas dès le départ en situation d’échec.

  • Rédigez un CV qui montre votre faculté d’adaptation, votre motivation, votre intelligence et vos principales réalisations.

  • Reléguez toute expérience professionnelle n’ayant pas de rapport avec votre nouvelle cible dans une nouvelle rubrique intitulée Expérience complémentaire, à la fin de votre CV.

 

Axez votre CV sur vos compétences transférables d’une profession à l’autre

Ce qui est décisif dans l’obtention d’un emploi, ce sont les compétences et non les goûts (malheureusement, on ne gagne pas toujours sa vie en faisant ce qu’on aime). Les voies de la découverte de soi sont impénétrables. L’introspection se faisant plus facilement dans un groupe que seul, vous pouvez vous inscrire à un atelier de planification de carrière. La dynamique est la même que dans un groupe d’aide à la remise en forme physique : au lieu de vous demander combien de kilos vous avez perdus, on vous demandera combien de compétences vous avez trouvées. Prévoyez de consacrer au moins 20 heures au cours des prochaines semaines à la découverte de vos compétences transférables.

2)Développer des compétences nouvelles

Après de nombreuses années d’expérience, il peut être nécessaire de développer de nouvelles compétences, notamment en informatique, ou de se former pour de nouveaux aspects de son métier.

Obtenez les compétences nécessaires à tout poste

Il existe plusieurs compétences indispensables pour les personnes souhaitant changer de carrière :

  • L’informatique : utilisation d’un traitement de texte et d’un tableur au minimum.

  • L’Internet : utilisation de l’e-mail et des moteurs de recherche au minimum.

  • Les langues qui constituent aujourd’hui un fort avantage concurrentiel.

 

Vous n’avez pas pris le tournant numérique ? Faites un stage, prenez des cours particuliers, ou inscrivez-vous à un programme de formation pour adultes. La maîtrise de l’informatique et de l’Internet donnera de vous l’image d’une personne dynamique et flexible. De plus, les employeurs n’auront pas à vous former et considèreront que vous êtes directement opérationnel.

 

Que faire si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour exercer le métier qui vous intéresse ?

Le bénévolat peut vous servir de tremplin pour démarrer une nouvelle carrière. Travaillez comme bénévole pendant quelques mois pour vous faire la main. Vous pourrez ainsi tester votre choix avant de vous lancer, acquérir des compétences (illustrées par les incontournables mots clés) que vous pourrez mentionner dans votre CV, et gagner de l’assurance lors des entretiens. Inutile d’indiquer sur votre CV que vous êtes bénévole. Concentrez-vous sur vos compétences et vos réalisations.

Autre solution : la formation. Si vous ne souhaitez pas reprendre des études longues pour obtenir un diplôme ou un certificat, vous avez la possibilité de prendre des cours du soir ou d’opter pour une formation à distance avec EDUCATEL. Vous y apprendrez tout ce que vous devez savoir pour rendre votre CV crédible. De plus, vous y rencontrerez des professionnels du secteur que vous visez et vous vous ferez de nouvelles relations, lors de nos stages d’application[*] mis en place dans le Centre de stages EDUCATEL.

 

[*]Lien vers la page « centre de stages EDUCATEL »

3)Petits conseils pour un CV de transition de qualité

Cinq recommandations pour éviter les impairs et avoir un CV à la hauteur de votre changement de poste.

Identifiez le poste qui correspond à vos compétences

Après avoir fait la liste de vos compétences transférables, identifiez les postes dans lesquels vous pourrez les exploiter. Réfléchissez à tous les postes disponibles dans le métier qui vous attire. Si vous changez de carrière uniquement parce que le secteur dans lequel vous avez travaillé jusqu’à aujourd’hui est sur le déclin, cherchez des postes liés à votre domaine. Ensuite, comparez le profil de ces postes avec vos compétences transférables. Une fois que vous aurez mis un nom sur ce que vous avez à offrir, vous pourrez vous détourner du passé et regarder vers l’avenir. Au lieu de dire : « Voici ce que j’ai fait ; cela peut-il vous être utile ? », vous pourrez affirmer avec assurance : « Voici ce que je peux faire pour vous pour augmenter votre productivité, votre rentabilité ou votre efficacité. » En bref, vous pourrez rédiger un CV digne d’intérêt.

 

5 recommandations pour un CV de transition et de qualité

Si vous souhaitez changer de carrière, tenez compte des recommandations suivantes pour rédiger votre CV :

  1. Optez pour le CV thématique ou le CV mixte

Le CV thématique[*] et le CV mixte[**] mettent en avant les compétences transférables que vous avez à votre actif. La présentation de votre CV doit aider l’employeur à voir ce que vous pouvez faire pour lui et non uniquement ce que vous avez fait. Un CV chronologique serait trop rigide pour donner une autre image de vous-même.

[*] et [**]Lien vers la page « Rédiger le CV qui vous convient », paragraphe CV thématique puis CV mixte

 

  1. Placez les compétences pertinentes pour votre changement de carrière en première position

(Si vous n’en avez aucune, recommencez le processus d’analyse ou prenez un travail de nuit pour payer vos factures pendant que vous suivrez une formation ou acquerrez de l’expérience.)

Les compétences pertinentes sont les informations que le lecteur du CV doit voir en premier. Rien ne doit éclipser votre message principal.

 

  1. Choisissez avec soin le titre de vos rubriques

Si vous avez acquis de l’expérience en tant qu’indépendant ou bénévole, ou bien dans le cadre de vos loisirs, créez une rubrique Expérience professionnelle que vous placerez en tête de votre CV. Si vous avez négocié votre changement de cap en reprenant des études, commencez par la rubrique Formation. Pour affiner cette rubrique, précisez le domaine de votre formation : Formation en comptabilité ou Formation en médecine.

Que faire de l’expérience qui ne vous servira plus à rien dans la carrière que vous visez ? Reléguez-la à la fin de votre CV dans une rubrique intitulée Expérience complémentaire ou Expérience précédente.

Ne mentionnez que vos postes et vos employeurs et/ou vos diplômes et les établissements correspondants. Éliminez toute expérience de plus de 5 ans étrangère à votre nouvel objectif, afin de mieux cibler votre CV.

 

  1. Évitez le jargon utilisé dans votre ancienne profession

Si vous utilisez un jargon incompréhensible pour vos nouveaux employeurs potentiels, ceux-ci ne vous considèreront pas comme un des leurs. Les anciens militaires devront être particulièrement vigilants sur ce point. Lisez des revues professionnelles pour connaître les termes à la mode dans le secteur que vous visez. Une personne bien informée fait meilleure impression.

 

  1. Rédigez un CV ciblé pour chaque poste visé

En lisant les offres d’emploi dans les journaux, vous découvrirez les principales fonctions à remplir dans chaque poste. Sur l’Internet, vous trouverez également des CV rédigés par vos futurs collègues ; essayez de vous en inspirer pour élaborer le vôtre de façon attrayante.

 

 

<Passage extrait de : Le CV pour les Nuls

<Titre de l’édition américaine : Resumes for Dummies

<Publié par IDG Books Worldwide, Inc.

<Une société de International Data Group

<919E. Hillsdale Blvd., Suite 400

<Copyright © 2000 IDG Books Worldwide, Inc.

<Pour les Nuls est une marque déposée de International Data Group.

<For Dummies est une marque déposée de International Data Group.

<Traduction : Anne-Carole Grillot

© Éditions générales First, 2001 pour l’édition française. Publiée en accord avec IDG Books Worldwide, Inc.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques de navigation et faciliter le partage d’informations sur vos réseaux sociaux.
Pour en savoir plus, consulter notre politique d’utilisation des cookies.

FAQ

Consultez notre foire aux questions